Le MOt de JO – Citation du 7 janvier

Si tu t’entoures trop de protection,

tu ne pourras jamais déployer tes ailes.

Johanne Voyer, bloggeuse canadienne 

Et puis?

Le fouillis. Le désordre. Trop de stock dans la maison. L’embonpoint. Chacun de ces éléments est une indication qu’on veut se protéger contre quelque chose que l’on craint inconsciemment.

Ta maison a l’air d’un magasin à grande surface où on trouve de tout, même un ami?

Quand on a trop de stock dans la maison, c’est qu’on a plus souvent qu’autrement peur du manque. Sinon, on aurait juste ce dont on a besoin, sans plus, sans crainte que ce soit la catastrophe.

Ta maison, ton bureau ou ta vie a l’air d’une cour à scrap?

Quand on est dans le désordre de façon chronique, c’est que tout n’est pas en règle dans notre tête, c’est peut-être qu’on fuit quelque chose (p. ex. on accumule les factures à payer sans s’en occuper; on fuit nos responsabilités et parfois notre chaos financier) ou qu’on a laissé quelque chose nous envahir et qu’on ne veut pas y faire face.

T’as trop d’épaisseur à TON goût?

Quand on a du poids en trop, on se protège c’est clair, et les raisons sont souvent assez illogiques mais sont ressenties inconsciemment très fortement.

Eureka!

J’ai réalisé ça tout récemment pour la première fois. Je comprends à quel point mon extérieur reflète mon intérieur. Je le « savais » sans vraiment m’en rendre compte profondément… ça fait du sens? Ça a toujours été là, mais je ne le remarquais pas. En faisant un petit balayage rapide de ma vie, je me suis rendue compte que lorsque j’étais bien centrée et assumais pleinement ma vie, j’étais plus à l’ordre et j’étais habitée par l’envie de prendre soin de mon corps. Tout était alors gérable. Mais si j’avais le malheur de laisser quelque chose me perturber, je perdais pied et le chaos revenait tranquillement. Et maintenant que je le vois de façon lucide, je me sens déjà libérée, fucké, non?

Sors le Roomba, on part sur la rumba!

Le temps est venu de faire du ménage en dedans et en dehors, du vrai ménage, pas juste des gestes irréfléchis basés sur de belles intentions éphémères. Je vais le faire de façon permanente. Qu’est-ce que ça veut dire? Ça veut dire que je vais devoir faire ça progressivement, doucement, pas en fou de cave. Une petite bouchée à la fois, un lâcher prise à la fois, un au revoir à la fois. Je vais me délester tranquillement et sereinement. Sans regrets.

Maintenant, je suis prête à lâcher prise, à laisser aller, à m’ouvrir en toute confiance et à déployer mes ailes. Il va peut-être y avoir une couple de départs manqués ou imparfaits, mais c’est ok. Le décollage est en chemin. Sinon, l’autre option c’est de mourir à petit feu, c’est la grisaille et les regrets à la fin. Pas certaine que je veux ça.

Te reconnais-tu dans ce que je dis ou reconnais-tu quelqu’un de ton entourage? T’en penses quoi?

Tes choiX. Ta vie.

Viens me voir sur Youtube et abonne-toi à ma chaîne!

Viens faire un tour sur mon site web personnel, johannevoyer.com

Tu peux voir le visuel de la citation du jour sur Instagram. Abonne-toi!

2017-06-27T21:49:41+00:00

Leave A Comment