Démystifier le risque

Démystifier le risque financier 

Par François Marcoux

Je vous offre aujourd’hui un article d’un collaborateur ayant une expertise extraordinaire, François Marcoux, planificateur financier. Son article illustre bien l’importance d’écouter, d’analyser et d’arrêter d’avoir peur d’avoir peur (doublet intentionnel mes amis). Qui ne risque rien n’a rien, comme on dit, mais l’idée n’est pas de jeter toute prudence au vent, mais bien de trouver la façon optimale de répondre à ses besoins de manière à pouvoir se coucher tous les soirs le coeur léger et la tête en paix sans avoir peur du bonhomme 7 heures des marchés financiers. Je vous laisse le plaisir de le lire.   

Bonne lecture! 

N.-B. Cet article a été publié initialement dans une version légèrement différente sur le profil LinkedIn de François.

François Marcoux est planificateur financier depuis 1997.  Il encourage ses clients à mordre à pleines dents dans la vie  sans oublier qu’ils doivent planifier leur avenir financier s’ils veulent continuer d’en profiter jusqu’à la fin. Depuis 20 ans, François a pour objectif d’engendrer la sérénité et non la confusion et d’apporter à ses clients l’information dont ils ont besoin pour atteindre leurs objectifs en toute quiétude. 

Clique ici pour en savoir davantage : LinkedIn     

Courriel : francois.marcoux@hotmail.com

Téléphone : (418) 264-0201

Une cliente et son amie sont venues me rencontrer ce matin. Appelons-les, Audacieuse et son amie Anxieuse.

Elles sont veuves depuis 20 ans et chacune d’elles a hérité d’une prestation de 200 000$ lors du décès de leur mari respectif.

Elles avaient des choix à faire

Quelques mois après ces malheureux événements, ces deux femmes, à l’époque à la mi-cinquantaine, me consultèrent afin de faire un choix éclairé pour investir cette prestation. Je leur expliquai les différentes options qui s’offraient à elles.

Audacieuse opta pour ma proposition comportant un risque minime.

Anxieuse, quant à elle, choisit un placement garanti à son institution financière ne voulant aucune volatilité pour son investissement. Les deux amies avaient besoin d’un montant annuel récurent de 12 000$ afin de combler leurs revenus.

Le but de leur visite aujourd’hui

Pourquoi sont-elles dans mon bureau ce matin croyez-vous? Tout simplement parce qu’Anxieuse ne comprend pas pourquoi elle n’a plus suffisamment de fonds pour son retrait habituel cette année, il ne lui reste plus que 7 000$ ! Comment cela se fait-il? C’étaient des placements garantis pourtant!

Ambitieuse, après avoir reçu l’appel d’Anxieuse à ce sujet,  m’avait téléphonée illico, à son tour paniquée, pour me demander combien était la valeur de son compte, bien qu’elle en était informée chaque année. Mais dans son état de panique, elle n’était pas capable de se raisonner.  » Tout est dans la fourchette de nos attentes, votre compte a toujours une avance de 10 % sur nos projections, » lui répondis-je.

Pourquoi deux résultats si différents?

Devant une telle différence de résultats, elles voulaient en savoir plus sur les raisons d’un tel écart, car Anxieuse et Ambitieuse n’avaient pas dépensé plus une que l’autre. Voici l’historique abrégé des faits :

Anxieuse : placements garantis, taux moyen de 2,5% brut, imposition de 100% des revenus d’intérêts chaque année, retrait de 12 000$ net annuellement. Solde au bout de 20 ans : 6 441,03$, Anxieuse, ne recevra plus rien après son dernier retrait.

Audacieuse : placement initial dans des fonds distincts sécuritaires et équilibrés, transfert de 5% du solde de chaque année dans un fonds distinct de type croissance, retrait de 12 000$, rendement réalisé en moyenne depuis 20 ans de 5,5% net malgré les diverses crises boursières. Imposition calculée sur la portion du retrait effectué en majorité sous forme de revenu de gain en capital imposé à 50%. Solde au bout de 20 ans: 165 000$. Audacieuse recevra toujours ses 12 000$ par année et ce pour le reste de sa vie. En plus, il en restera pour ses héritiers.

Quelle est la morale de cette histoire?

Le pire risque qu’Anxieuse a pris dans sa vie a été celui de n’en avoir pris aucun.

Son capital était réellement garanti mais l’espérance de rendement était trop faible pour maintenir sa rente.

 

Planifier vos affaires est votre meilleure garantie à long terme. Consultez!

 

Francois Marcoux, Pl.fin.

Tes choiX. Ta vie.

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.
2017-07-12T14:38:40+00:00

Leave A Comment