En business, suivre sa passion ou l’argent?

En business, suivre sa passion ou l’argent? 

Par Richard Juneau

Richard Juneau nous présente un point de vue un peu moins en vedette dans le domaine du développement personnel, mais qui mérite notre attention. Bonne lecture!

Depuis plus de 30 ans, Richard Juneau est concepteur de programmes de formation sur mesure, formateur-conférencier et coach certifié. Sa clientèle est composée de grandes, moyennes et petites entreprises, ainsi que de travailleurs autonomes, au Canada, aux États-Unis et en France. Il aide les individus à obtenir des résultats mesurables en lien avec leurs objectifs et valeurs. Ainsi, ses clients réussissent à devenir une meilleure version d’eux-mêmes dans leur travail ainsi que dans leur vie personnelle. Son approche en coaching est holistique et touche la famille, la santé, les relations, les finances, le travail et les compétences essentielles au succès.

Pour en savoir davantage :

Courriel    LinkedIn    Facebook

Suivez votre passion ! Osez croire en vos rêves ! Vous pouvez le faire ! Ça vous semble familier ? Nombre de sites de croissance personnelle, de blogues, de clips vidéos, de webinaires et de livres font ces affirmations. Est-ce de bons conseils, des mots fouines (mots qui demandent une interprétation personnelle) ou les deux ?

Suivre sa passion et oser croire en ses rêves, est-ce de bons conseils?

Selon mon expérience, ce n’est pas nécessairement un bon conseil si les gens le suivent aveuglément. Ceux-ci ne durent pas aussi longtemps qu’un entrepreneur qui s’est aligné  plutôt sur les besoins des autres, ou du moins sur leurs problèmes et leur besoin de les résoudre.

Et l’argent?

Poursuivre seulement l’argent est aussi voué à l’échec, malgré qu’il faille quand même se fixer des objectifs à cet égard. Par exemple, si vous voulez vous lancer en affaires et ne faites que chercher les meilleurs mots-clés ou les outils de dernière heure pour faire de l’argent et tenter de copier ceux qui en font beaucoup, c’est aussi voué à l’échec.

Mais je veux vivre de ma passion!

Bien sûr, suivre votre passion va vous donner beaucoup de satisfaction, de gratification. Votre temps va s’envoler et vous aurez l’impression que vous avancez rapidement. Vous ne pourrez pas attendre de vous lever le matin, d’ouvrir votre ordinateur et de partager vos savoirs et expériences, de concevoir des programmes, etc. Attention! Ça peut devenir une fin en soi.

La passion ne garantit pas à elle seule la réussite commerciale de votre projet. Si vous choisissez une affaire qui n’est pas viable, ce sera très difficile de générer un revenu. Souvent, au début, les gens ont un peu de misère à demander de se faire payer, encore plus de se faire payer à leur juste valeur.

Aussi longtemps que vous n’aurez pas enlevé le filtre de vos lunettes roses et passionnées pour bien établir votre affaire, vous risquez de facilement échouer et même de faire faillite.

Passion et argent : deux complices?

Il faut trouver un juste milieu. La tête et le cœur sont des complices en affaire.

Pourquoi la passion ne suffit-elle pas? Vous pourriez être le meilleur acteur au monde, si les gens n’aiment pas la pièce que vous jouez, ils n’iront pas vous écouter.

Comme le disais Alfred Adler :

Suis toujours ton cœur, mais prends ton cerveau avec toi.

 

Richard Juneau

Tes choiX. Ta vie.

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.
2017-07-12T14:40:16+00:00

Leave A Comment